L’Association

Au départ, une bande de copains tous liés par le hasard de leur naissance à cette terre d’Afrique, et qui partent retrouver les images, les couleurs, les senteurs de leur enfance.

La traversée de l’Afrique occidentale du Maghreb à la Côte d’Ivoire.

La première Rencontre qui les a bouleversés est la rencontre du peuple Touareg. Au détour d’une dune, une pauvre tente en peau de chèvre, des enfants en haillons, les yeux purulents, dévorés par les mouches, des bobos surinfectés, des toux incessantes :  une famille dans un état de dénuement total et qui, pour respecter sa tradition d’hospitalité, leur offre les trois thés.
Ce sera tout au long du voyage la rencontre avec d’autres ethnies tout aussi bouleversantes,
qui leur imposera le désir d’agir : "Nous devons faire quelque chose ! Que pouvons-nous faire et comment ?"

Une Rencontre sera primordiale : celle d’une femme, Maguy V., rencontrée dans un petit village de l’arrière-pays niçois, aujourd’hui disparue, qui a consacré une grande partie de sa vie à la cause du peuple Touareg et qui nous a donné l’impulsion pour nous lancer dans l’Aventure Humanitaire.

C’est timidement d’abord que nous avons démarré en allant frapper à quelques portes pour récolter du matériel, des médicaments, du linge, des vêtements et pour obtenir une intervention gratuite au Centre Cardio-thoracique de Monaco sur un enfant Mauritanien en grand danger.

C’était en 1991…

Rencontres Africaines a pris de l’ampleur, les actions se sont diversifiées.
A ce jour, plus de : 460 enfants accueillis pour être opérés, 140 cheptels reconstitués, 66 puits creusés en pays Touareg, des missions médico-chirurgicales réalisées au Niger et au Burkina Faso, des constructions de classes, du soutien scolaire et des parrainages d’enfants au Sénégal, au Burkina Faso et au Mali.

« Pour survivre et apprendre » c’est le crédo que se donne l’association et qui exprime sa volonté d’action et d’intervention.

Forte de plus de 250 membres, notre association est toujours animée par le même dynamisme, la même foi et la même générosité inculqués par son fondateur, Hugues Presti.
La relève est brillamment assurée.